Lenali est un nouveau réseau social malien, créé par un… “Malien”… et qui répond parfaitement aux attentes des… Maliens ! Enfin, une technologie adaptée aux réalités du marché !

C’est donc avec beaucoup de joie que je suis rentrée en contact avec son fondateur pour lui poser ces quelques questions !

Vous allez voir c’est fascinant…. malheureusement, tout comme beaucoup de projets en Afrique, les fonds manquent… Alors si vous pouvez aider 🙂 ou au moins… Téléchargez l’application ! Moi j’y suis et j’adore la simplicité des utilisateurs 🙂

Pour soutenir Lenali et participer à cette belle aventure, je vous donne les coordonnées :
Tél + 223 76718171
Mail mgsidibe@gmail.com
Retrouvez-les également sur Facebook et Youtube : lenaliofficiel
Et bien sûr pour télécharger : lenali

On passe à l’interview ? 🙂

1. Bonjour, Pourriez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Bonjour, mon parcours se résume comme suit:
Bonjour, je m’appelle Mamadou Gouro SIDIBE et je suis du Mali. J’ai obtenu mon baccalauréat « Mathématiques, Technique Industrie » au Lycée Technique de Bamako avant de me rendre en Russie pour obtenir mon 1er diplôme d’Ingénieur en « Génie Informatique, Complexe, Système et Réseaux » à L’Université Electrotechnique de St-Pétersbourg (LETI).
J’ai également obtenu en France un Master 2 en « Ingénierie des Réseaux et Systèmes » à l’Université de Versailles (UVSQ), et un diplôme « Docteur en Informatique » au sein de l’école doctorale du Laboratoire CNRS-PRISM en 2010.

Pendant plus de 10 ans, j’ai été éditeur et contributeur dans plusieurs rapports (livrables) de projets internationaux de Recherche et Développement (R&D) en Informatique, livrés à la Commission Européenne. Depuis 2014, je porte le projet réseau social vocal Lenali.

2. Comment est née l’idée de Lenali ?

Au départ en 2014, j’ai voulu créer un “Viber malien”, qui serait plus adapté au contexte local où la qualité de la connexion Internet est aléatoire et les coûts très élevés. Mais à chaque fois que j’essayais d’innover en quelque chose (ce qui me prenait plusieurs mois de développement), Viber ou les autres en faisaient autant et lançaient leurs améliorations bien avant moi! J’ai dû alors pivoter le projet Lenali plusieurs fois durant deux ans, notamment vers un mixte de Viber et Facebook lite.

Et un beau jour de 2016, dans une supérette à Bamako que je fréquentais régulièrement, un employé (qui était devenu un ami) me demanda de lui traduire un message écrit en français, qu’il venait de recevoir sur son Viber. En effet, il n’arrivait pas à comprendre ce message car il ne savait pas lire!

J’en étais tellement ému que j’ai eu le déclic: je suis en train de courir derrière Viber, alors qu’il n’est même pas pleinement utilisable par la majorité de la population! C’est ainsi que j’ai, une fois de plus, pivoté Lenali pour inclure la prise en charge des langues locales!

Et quand j’ai voulu tester le résultat avec la jeune dame qui faisait le ménage chez moi et qui ne savait pas écrire, je me suis rendu compte que, meme avec des instructions vocales dans sa langue maternelle, elle était incapable de renseigner par écrit son profil. Aussi, en plus du problème du faible taux d’alphabétisation (40% au Mali), il y a d’autres réalités à intégrer telles que la culture de l’oral (les griots, moi-même je préfère parler qu’écrire) et l’existence d’une multitude de langues locales que personne ne maitrise dans leur ensemble! Partant de ces réalités socioculturelles locales, j’en suis arrivé à la vision: pour être accessible à tous, Lenali doit être aussi un réseau social complètement vocal! Et il y a encore beaucoup à faire!

3. Quels sont les avantages de Lenali ?

Dans le contexte malien et celui de beaucoup de pays d’Afrique, Lenali innove en proposant les avantages fondamentaux d’être TOTALEMENT VOCAL et de PARLER les LANGUES LOCALES! En effet, en plus des fonctionnalités classiques des réseaux sociaux actuels, Lenali:

● Permet le CHOIX DE LA LANGUE PARLÉE,
● Introduit des GUIDES VOCAUX dans la langue choisie,
● Offre la possibilité de créer des PROFILS VOCAUX,
● Permet de faire des PUBLICATIONS VOCALES, des COMMENTAIRES VOCAUX, et de publier ou de commenter avec des PHOTOS SONORES (moins chères que les vidéos, en terme de coût Internet),
● Offre la possibilité unique de faire des PUBLICATIONS PAR LANGUE PARLÉE ,
● Est une solution unifiée (TOUT EN UN): elle Intègre des fonctionnalités de messagerie instantanée permettant des échanges de messages vocaux et de photos sonores et celles d’appels audio-vidéo de qualité!

Les avantages de Lenali permettent donc à tout un chacun, non seulement d’accéder à la communication digitale, mais aussi de s’exprimer le plus naturellement possible et dans sa langue natale!

4. Pensez-vous que Lenali pourrait devenir un outil de communication et de vente pour les personnes analphabètes ?

En général, c’est tout l’intérêt d’utiliser Lenali, qui permet de se connecter, de communiquer et de se mettre en communauté avec ses proches, ses partenaires associatifs, institutionnels ou commerciaux, sans même avoir besoin d’écrire un seul mot ! Ainsi, la connexion sociale est adaptée aux réalités socio-culturelles locales ! Une approche facile et simple, qui permettra même à ceux qui ne savent pas lire ou écrire de consommer les produits et services de l’économie numérique au même titre que les autres !

En particulier pour la vente, il y a le constat que le succès fulgurant aux USA, en Europe et dans certains pays d’Afrique du E-commerce classique (avec l’utilisation d’un ordinateur, un site web et les cartes bancaires) n’a pas pu voir le jour dans les pays à faible taux de possession d’ordinateurs, de bancarisation et surtout d’alphabétisation comme le Mali.

L’apparition des Smartphones connectés, des solutions de paiements mobiles et la progressive baisse des coûts de connexion a amorcé une première amélioration de la situation. Néanmoins, il a fallu attendre l’apparition des réseaux sociaux et des groupes de ventes pour observer un certain démarrage du E-commerce (encore très informel) dans la sous-région. Cependant, les réseaux sociaux actuels ne permettent pas d’atteindre un nombre élevé de populations locales dans ces pays susmentionnés, donc le E-commerce lié a une portée relativement limitée. Dans ce contexte, Lenali présente un fort potentiel économique pour les analphabètes. En effet, en facilitant la communication et la connexion sociale avec le tout vocal, les langues locales et les outils gratuit d’accès au savoir, Lenali est à même capable d’atteindre plus de populations locales (surtout du secteur des “petits” détaillants de l’informel) et de les inciter à adopter l’économie numérique!

Ces acteurs de la vente seront potentiellement intéressés par la mise en ligne, la promotion, les transactions (avec l’intégration des solutions de paiement mobile) et le service après-vente de leurs produits sur Lenali, seul réseau réellement adapté à eux et à leurs cibles!

5. Quel rôle pourrait jouer Lenali pour améliorer les conditions en Afrique ?

Aujourd’hui, à l’exception de l’Afrique, l’économie numérique dans son ensemble est au cœur de la croissance et de la compétitivité des nations. Le retard de l’Afrique est notamment dû au fait que les outils existants sont avant tout généralistes et ne sont pas adaptés au contexte de beaucoup de pays africains où il y a globalement deux catégories de problèmes.

La première catégorie, plutôt d’ordre économique et concurrentielle, concerne surtout le faible niveau de développement des infrastructures de télécommunications et le coût élevé d’accès à Internet. Les problèmes de cette catégorie ont tendance à se résoudre avec le temps.

Par contre, les problèmes de la deuxième catégorie sont beaucoup plus complexes, car ils portent sur les réalités socio-culturelles précédemment évoquées que sont: une culture basée sur l’oralité, une multitude de langues locales parlées par les populations, un taux d’alphabétisation souvent très faible. Cette deuxième catégorie, qui freine la création des besoins, le développement de l’économie et du taux de bancarisation, est en réalité la principale cause de l’accès aléatoire aux services connectés et à l’économie numérique pour une majeure partie des populations.

Pour placer l’Afrique au cœur de cette nouvelle économie, il est indispensable non seulement d’adapter les outils de communication et de commerce, mais aussi les contenus et les services numériques. Et Lenali s’inscrit totalement dans cette démarche d’apporter des outils plus efficaces pour contribuer non seulement à la résolution de beaucoup de problèmes africains, mais aussi d’en faire des opportunités d’affaires !

Ainsi, Lenali a un fort potentiel de création d’emplois qui pourra se mesurer en millions d’emplois indirects en Afrique dans les cinq prochaines années.

6. Avez-vous quelques exemples d’utilisations professionnelles de Lenali ?

Elles portent généralement sur la promotion, les commentaires et les messages privés. En particulier, il s’agit, de la Femme de ménage et vendeuse de fruits après son travail (analphabète), du Vendeur de Motos au grand marché de Bamako, de l’“École des Métiers de Sécurité Privée” pour des cours sur les “gestes qui sauvent la vie” et la promotions des produits qu’elle vend, du “Réseau National pour le Développement des Jeunes Filles et Femmes du Mali (RENADJEF-MALI)” pour les cours d’alphabétisation à distance, de 3T3.labs pour la vente de poulets fumés et de la “Société AGROBUSINESS Mali”, pour l’exportation de fruits.

Voici quelques exemples

 

 

la Femme de ménage et vendeuse de fruits après son travail (analphabète)

 

 

 

 

     Vendeur de Motos au grand marché de Bamako

7. Avez-vous pensé à une expansion de Lenali sur toute l’Afrique ?

Oui et d’ailleurs Lenali se veut Africain dès le début: en plus de certaines langues parlées au Mali, elle intègre deux langues sous régionales comme le Wolof (Sénégal) et le Moré (Burkina Faso), et d’autres sont en cours! En effet, les problèmes que Lenali essaye de résoudre (la contextualisation) sont communs (certes à différents degrés) à la grande majorité des pays d’Afrique! De plus, étant téléchargeable sur PlayStore, Lenali est techniquement utilisable partout à travers Internet. Néanmoins, elle a été jusque là majoritairement téléchargée par des Maliens au Mali (30%), en Afrique (Congo, Cote d’Ivoire, Gabon, Algérie, Mauritanie, etc. – 25%), en Europe (France, Italie, Espagne, Royaume Unis, etc. – 35%). La principale raison de cet état des lieux est le fait que Lenali, née au Mali et fondée par un Malien de la Diaspora en France, a majoritairement bénéficié de relais et de contenus maliens. Par conséquent, son expansion pérenne sur toute l’Afrique nécessitera essentiellement d’avoir des soutiens, relais, partenaires, contenus contextualisés, marketeurs et influenceurs dans chaque pays ou sous région d’Afrique!

8. Pensez-vous que Lenali est mieux adapté à l’Afrique que Facebook?

Facebook est très populaire en Afrique, mais parmi les populations les plus connectées, soit, par exemple, moins de 20% au Mali et moins de 25% en Côte d’Ivoire en 2017 . Pour ces deux pays, et pour bien d’autres, il y a quand même jusqu’à 80 % des populations qui sont un peu hors des technologies numériques. Bien sûr, la situation n’est pas la pareille partout. Et même si on considère les facebookers proprement dits des pays les plus connectés, seuls deux pays d’Afrique, les Seychelles et la Tunisie, ont un taux qui dépasse la moitié de la population, avec respectivement des taux de plus de 56% et 55% en 2017! Par conséquent, Facebook ne pourra pas, tel quel aujourd’hui, atteindre la majorité de la population africaine pour différentes raisons, notamment celles liées aux problèmes d’alphabétisation, de compréhension des outils, d’expression en langues locales, de l’utilisation qui en faite, bref, comme plusieurs fois évoqué, de contextualisation.

Lenali, en revanche, est née et se nourrit du manque de contextualisation des outils comme Facebook. Elle puise ses innovations des réalités du terrain! Son positionnement stratégique part du constat que le faible taux de connexion des populations n’est pas uniquement un problème d’infrastructures et de leurs coûts élevés. Mais aussi, et surtout, un problème de non compréhension et de manque de besoins des outils existants, souvent vus comme un espace de divertissement et de jeu au “plus intéressant” (un lux donc)! C’est pourquoi, Lenali se positionne comme un outil plus adapté au service de l’alphabétisation, de l’émancipation des femmes, de l’emploi, de l’economie numérique,.. bref au service du développement durable! En clair, pour Lenali, les fonctionnalités de réseau social vocal sont, avant tout, un vecteur plus simple et plus compréhensible permettant d’apporter les services numériques vers les populations cibles!

9. Pensez-vous un jour concurrencer le géant Facebook ?

Répondre par “Non” ici ne serait pas ambitieux, n’est ce pas 😉 ?!
Développer Lenali a d’abord nécessité de souvent se rendre au Mali, et ma famille avait trouvé cela audacieux. Après deux ans de R&D (recherche et développement) sans résultats convaincants, un sacrifice personnel et familial énorme, beaucoup de personnes m’ont tout simplement traité de fou! J’ai même entendu “Tonton, tu a disjoncté: nous, on veut partir en Europe et toi, tu as la chance de résider à Paris et d’avoir travaillé sur des grands projets européens, mais je te vois souvent à Bamako, s’isoler et ne faisant que travailler presque sans aucune vie sociale!”. On m’a rapporté aussi ceci: “il est fou lui, il ne va jamais arriver à quelque chose, surtout face aux géants comme Viber et Facebook, qui ont un taux de pénétration et une force de frappe déjà énorme!”. Je dois avouer que, quelquefois, j’ai eu mes propres doutes. Mais, conscient des enjeux de la digitalisation et avide de montrer que c’est possible, il était impensable pour moi d’abandonner mon projet malgré les énormes défis! Et fort heureusement, j’ai rencontré sur mon chemin d’autres jeunes fous, qui ont cru à l’aventure et qui m’ont accompagné bénévolement jusqu’à la naissance du bébé Lenali.

En clair, Facebook est déjà un “grand gaillard”, alors que Lenali est un bébé qui a besoin de beaucoup progresser, d’être compris et patiemment soutenu! Il a vocation à être une plateforme qui s’adapte parfaitement aux besoins des différents utilisateurs. Et évidemment, Lenali fera obstinément sa part du travail pour aussi devenir un autre “grand gaillard”! Pour y arriver, encore une fois, il faudrait des relais, influenceurs, partenaires patients, contenus contextualisés, acteurs engagés pour la digitalisation et le développement durable, et surtout son appropriation par la jeunesse africaine.

10. Le mot de la fin ?

ça sera un cri de coeur:
Les pouvoirs publics, institutions financières/organismes de financement, investisseurs et incubateurs communiquent partout en insistant que pour entreprendre, il faut oser: il faut (1) être innovant et croire en son projet comme un fou, (2) se donner les moyens de réussir (apports personnels, différents sacrifices, formations, etc), et (3) travailler dur, etc.

Mais même quand vous avez carrément tout sacrifié et que le potentiel de votre projet parait évident, très peu vous font confiance pour investir en votre projet. Ils attendent que le projet apporte des cash flow avant d’oser eux même prendre le risque de vous financer, alors que vous n’avez même plus le pain à manger sur la table et que tout peut s’arrêter pour vous du jour au lendemain ! Très peu de startuppeurs survivent à cette épreuve de traversée de désert!

Soutenez ou faites soutenir Lenali dans sa traversée de désert!
Pour soutenir Lenali et participer à cette belle aventure, je vous donne les coordonnées :
Tél + 223 76718171
Mail mgsidibe@gmail.com
Retrouvez-les également sur Facebook et Youtube : lenaliofficiel
Et bien sûr pour télécharger : lenali