Quand je parle de digital en Afrique, très souvent, on me répond… « Est-ce vraiment une priorité » ?

Voilà déjà un petit bout de temps que je sillonne l’Afrique… d’Alger à Douala en passant par Conakry… il est clair que les priorités de l’Afrique sont différentes des autres continents.

Comment se voiler la face, devant les réels maux qui rongent notre continent… l’accès à l’école est un vrai problème, des classes à plus de 100 élèves… l’accès à la santé, avec des hôpitaux si éloignés des zones rurales et où le dispensaire propose les services d’agents de santé, aux formations obsolètes.

Que dire également de l’accès à une alimentation équilibrée, à l’électricité ou encore à l’eau courante.

Ne vous inquiétez pas, je suis bien consciente des réalités et c’est dans ce paysage qu’on pourrait décrire « d’alarmant » que j’y vois de l’espoir avec le digital.

L’Afrique, d’abord en Chiffres

Le digital en Afrique ? Vous allez tout de suite me sortir les derniers chiffres qui annoncent en moyenne une couverture d’internet de 34% en Afrique, avec des disparités énormes qui vont de 4% pour certains pays à presque 70%…. mais le digital ce n’est pas uniquement une connexion fiable, on peut aussi réfléchir aux SMS, à une technologie USSD ou même un SMS vocal…

J’aimerais qu’on comprenne que le digital ne doit pas être considéré comme un secteur , ou un outil… le digital est une solution qui rapproche, une solution pour mieux communiquer et apporter l’information aux plus éloignés

Le digital pour la santé… Exemple !

Au Cameroun, le médecin camerounais Eloi Hermann Monkam, a développé l’application de télémédecine « THEA » qui permet de consulter un médecin en ligne et d’avoir accès à de nombreux conseils

Parce que comme je vous le disais,  l’Afrique souffre d’un accès limité à la santé : Nombre réduit de médecins, pas de médecins dans les zones rurales….

Cette application rend gratuit l’accès à un médecin en Afrique pour n’importe quel patient. Toutes les personnes d’Afrique qui n’ont pas accès à des médecins à cause de la distance ou du manque de moyens financiers, mais qui ont des Smartphones connectés à internet, pourront désormais accéder à un médecin. C’est aussi une solution pour éviter l’automédication, puisque des pharmaciens sont également disponibles!

Vous allez me dire… comment avoir la connexion dans un pays comme le Cameroun ou ¼ uniquement de la population y accède et souvent les plus riches.

Et bien pour pallier à la connexion, il y a même un contenu accessible hors ligne, de conseils au quotidien, au format texte et vidéo pour ceux qui ne savent pas lire !

L’application n’est pas disponible uniquement au Cameroun, elle l’est également au Tchad, Mali et Bénin…et compte toucher toute l’Afrique !

Si cette histoire pouvait inspirer nos graines de talents… évidemment, par la suite, il y a souvent la question du financement. Pas évident de décoller des fonds quand on est une start-up… Voilà pourquoi le digital doit être une priorité et qu’on comprenne l’enjeu et l’importance des projets comme celui-ci

C’est aussi, ça le Digital à l’Africaine <3