Passionnée de digital et d’Afrique, cette fois-ci je vous emmène à la rencontre d’un homme talentueux

Papa Mor Niane, Co-Founder de Sunubus et qui fait partie d’un collectif de jeunes passionnés en informatique. Ensemble, ils ont conçu une application africaine, pensée pour le marché Africain… je vous invite à découvrir l’application à travers cette entrevue passionante

Q1 Bonjour, pourriez-vous vous présenter ?

Sunubus Co. est un groupe de jeunes passionnés d’informatique. Armés d’un talent de réalisation indéniable et d’une envie insatiable d’aider la population, nous ne cessons de réfléchir à des solutions qui améliorent le cadre de vie des habitants de notre cher pays. Nos membres ont travaillé indépendamment sur un certain nombre de projets tels que VES (Virtual Education Systems), qui est une plateforme d’entraînement de personnel médical grâce à la réalité virtuelle. C’est ainsi que nous avons décidé de combiner nos expériences fortes dans le domaine des TIC afin de proposer une solution de qualité à un problème connu de tous.

Les membres du groupe sont:

Nom Fonction
Dahaba Sakho UI/UX Designer
Papa Mor Niane Développeur Web, Community Manager
Papa Seynou Sy Ndiaye Développeur Android/iOS
Serigne Saalihou Mbacké Ndiaye Développeur Android/iOS, Services backend

Q2 : Comment est venue l’idée du projet ?

Sunubus c’est le résultat de plusieurs tentatives d’implémentation de solutions de localisation de  bus. En effet, la plupart des solutions proposées présentent des frais de mise en place coûteux et une maintenance pénible. Ainsi, il nous est venu l’idée de régler le problème grâce à la force principale de notre communauté: le partage. C’est comme cela que nous avons pensé mettre en place une solution de localisation de bus collaborative qui serait rapide à mettre en oeuvre et facile à maintenir.

Q3 : A quelles attentes répondez-vous ?

Notre mission principale consiste à diminuer le temps perdu à attendre le bus au niveau des arrêts. Cependant nous nous fixons aussi comme objectif de faciliter toute activité lié aux transports publics, allant de la recherche d’itinéraire à la réservation de tickets.

Q4 : votre application a-t-elle été rapidement accueillie et adoptée ?

Notre application a connu une adoption assez rapide dans les premiers jours de son lancement, probablement dûe à une attente très forte de la communauté par rapport à de telles solutions.

Q5 : En quoi consiste précisément votre application ?

Notre application est une application de localisation de bus basée sur la collaboration de tous les passagers du bus. Par exemple, Fatou, passagère du P5, partage sa localisation à travers l’application Sunubus. Modou, depuis le confort de sa maison a accès en temps réel à la localisation de Fatou et par conséquent à la position du P5.

Q6 : quelles sont les barrières que vous avez rencontrées ?

Le principal problème que nous rencontrons est celui de motiver les passagers du bus à partager leur position. Bien qu’en faisant cela ils y gagnent un certain nombre de récompenses (cartes de crédit, téléphones, …), ce n’est pas évident de faire passer ce message d’entraide et d’esprit de communauté.

Q7 : Avez-vous d’autres ambitions pour votre application ?

L’une de nos ambitions principales est de proposer des services électroniques de vente de ticket de bus et de réservation. A ce titre nous sommes en train de nouer quelques partenariats qui nous aideront à proposer un service de qualité dans ce sens.

Q8 : Nous savons tous que le problème de la connexion est un réel problème en Afrique. Y avez-vous pensé ?

Bien que cela s’améliore, en effet le problème de l’accès à Internet reste toujours présent dans certaines zones en Afrique. De ce fait nous avons comme perspective de rendre notre service accessible à travers des technologies telles que l’USSD et le SMS.

Q9 : Pensez-vous que votre solution puisse être utilisée dans d’autres pays en Afrique ?

Oui, tout à fait, notre solution peut règler le problème de localisation de bus partout où il existe dans le monde. C’est d’ailleurs l’une de nos forces.

Q10 : Pour le mot de la fin, que diriez-vous aux jeunes entrepreneurs Africains qui hésitent à se lancer ?

Aux jeunes entrepreneurs Africains, je leur dirai, n’hésitez pas trop longtemps. Notre continent est un continent d’opportunités, et c’est à nous, entrepreneurs de les saisir si nous voulons construire pour nos communautés un lendemain meilleur. Cependant ne foncez pas tête baissée non plus, prenez en compte toutes les variables afin d’être préparé à toutes les situations, car malgré toutes les histoires de succès fulgurants que nous entendons et voyons, l’entreprenariat ce n’est pas un compte de fée. Mais même lorsque vous ne réussissez pas les premières fois, apprenez de vos échecs, prenez de nouvelles résolutions, et relancez la machine pour de nouvelles conquêtes!